Le Savoir-Faire

Onglets principaux

 

Le savoir-faire Angelina

 
Lorsqu’en 1903 Anton Rumpelmayer fonde Angelina, il souhaite en faire le temple ultime de la gourmandise. La Maison Angelina devient, grâce au savoir-faire pâtissier et à l'expertise de confiseur de son fondateur, le lieu de rendez-vous des épicuriens qui s’y pressent pour déguster le meilleur de la pâtisserie française... et le Mont-Blanc, sa pâtisserie signature.

Depuis 2013, Christophe Appert, talentueux Chef pâtissier de la Maison, perpétue cet héritage exceptionnel avec passion, à la recherche de l'excellence. Dans le respect de la tradition, il s'emploie à ancrer ses pâtisseries iconiques dans les désirs du moment, le goût du présent...
« Mont-Blanc, Millefeuille, éclair chocolat, succès noisette... J’ai procédé par petites touches pour chacune de ces signatures. L’idée a été de les désucrer et de les alléger pour les adapter aux goûts d’aujourd’hui, sans jamais perdre leur identité. »

Aux côtés de ces classiques, il élabore également des collections inédites et créatives de pâtisseries mettant à l'honneur les fruits de saison. Chaque jour, plus d’une quarantaine d’artisans pâtissiers œuvrent avec minutie et passion pour préparer ces délices, d’une absolue fraîcheur qui seront livrés au petit matin dans les boutiques et salons de thé de la Maison.

 
Le Mont-Blanc


 

Pâtisserie emblématique de la Maison

Imaginé par Anton Rumpelmayer au début du XXème siècle, le Mont-Blanc est devenu un incontournable de la pâtisserie française et le véritable emblème de la Maison Angelina. Sa forme si reconnaissable est inspirée de la coupe de cheveux des femmes du début du XXème siècle, un carré court.

Le Mont-Blanc se compose d’une meringue française sèche et croquante, sous un dôme de Chantilly recouvert de ces vermicelles de crème de marrons qui font toute la gourmandise de ce délice absolu. Proposé dans sa version originale, il a été imaginé en format petit-four ainsi qu’en entremet à partager par le Chef Christophe Appert qui le décline aussi en version chocolat praliné, vanille-fraise, cassis, framboise, coco-passion… selon les saisons !

Chaque année, la Maison organise une journée dédiée à sa pâtisserie signature et à ses déclinaisons : Les Journées du Mont-Blanc qui ont lieu début novembre... A vos agendas !

 

Le chocolat chaud dit "l'Africain"

 

Le fameux chocolat chaud à l’ancienne Angelina fut baptisé « l’Africain » en l'honneur à sa composition... Trois cacaos d’origines africaines, Niger, Ghana et Côte d’Ivoire, dosés avec minutie pour équilibrer amertume et notes fruitées !

La combinaison de ces cacaos d'exception de terroirs différents confère au chocolat chaud Angelina ce goût et ce caractère exceptionnel qui ont fait sa renommée à travers le monde entier. Son supplément d’âme se révèle au fur et à mesure que l’on s’en délecte, un petit goût vanillé se dégage en note finale pour laisser un souvenir impérissable à toute heure de la journée.

Sa recette reste inchangée et secrète depuis plus de 100 ans… Tant il est convoité pour son arôme, son velouté, sa densité inimitables. Une subtile alliance d’onctuosité et de légèreté.

 
La gourmandise chez soi

Angelina offre aux plus gourmands de recréer chez soi l’expérience de la Maison avec une sélection, à emporter, de ses meilleurs produits d'épicerie fine. 

 

Le chocolat chaud dit "l'Africain"

Le chocolat chaud proposé en bouteille ou en poudre et qui restitue intact le plaisir de la dégustation. 

 

La crème de marrons

Le marron mis à l’honneur dans le Mont-Blanc et qui se décline en marrons glacés ou dans une crème de marrons d’une saveur exceptionnelle.

 

Les thés

La gamme s’enrichit également de variétés de thé dont le mélange Angelina. 

 

 

Ils font Angelina aujourd'hui

Bien plus qu'un salon de thé, cette Maison intemporelle à l’image prestigieuse symbolise aujourd'hui mondialement l’art de vivre à la française. Son savoir-faire culinaire centenaire mais également l'expertise des équipes en salle offrent une expérience inoubliable et hors du temps.

 

L'équipe en salle

Le plus jeune serveur a tout juste 25 ans, le plus ancien fête ses 22 ans de Maison.

Directeur adjoint de la salle, Pascal Léger se rappelle avec émotion de son premier entretien durant lequel il a goûté le fameux chocolat chaud.

« La saveur, l’intensité. C’est un souvenir inoubliable. » 

 

Le Chef

Formé au Saint-Augustin et au Libre Sens à Paris, le Chef Erwann Le Guerroué a rejoint la Maison en 2013 pour y concocter une cuisine inspirée des recettes traditionnelles de la gastronomie française qu’il décale avec finesse.
Sa devise ? « Une cuisine de l’enfance, simple et précise, préparée avec des produits du marché et pensée saison après saison. »
A chaque saison, il renouvelle les recettes avec créativité, toujours à la recherche des ingrédients les plus tendances.